Gènes antimicrobiens résistants : distribution et caractéristiques en zone urbaine et rurale canadienne

Patrick Brassard, professionnel de recherche

Patrick Brassard

Chercheur, ing., Ph. D.

418 643-2380
poste 601

Joindre Patrick Brassard

Stéphane Godbout

Chercheur, ing., agr., Ph. D.

418 643-2380
poste 600

Joindre Stéphane Godbout

Description

Cette proposition s'inscrit dans un projet d'envergure (4 ans, 1 M$) qui s'intéresse aux risques posés par l'épandage des fumiers sur la biosécurité des élevages, mais également sur la santé humaine des travailleurs et des populations avoisinantes ainsi qu'aux émissions dans l'environnement. Considérant la nature des contaminants présents dans les lisiers et fumiers à l'épandage (bioaérosols, poussières, odeurs, etc.), l'équipe de recherche prétend qu'il y a un risque considérable pour la santé (gènes résistants) dans les communautés rurales lors de l'épandage sur les terres agricoles. De plus, nous croyons qu'il est possible de limiter la propagation de maladies dans les élevages et d'améliorer les protocoles de biosécurité à l'aide d'une meilleure connaissance sur les émissions et une adaptation des techniques d'épandage en conséquence.

Objectif(s)

Afin d'évaluer et réduire les risques sur la biosécurité des élevages dus à l'épandage du lisier de porc et fumier de bovin, le projet vise spécifiquement à :

  1. Quantifier les émissions fugitives suite à l'épandage avec les équipements actuels.
  2. Évaluer les risques pour la biosécurité liés à ces émissions et émettre des recommandations quant aux équipements à privilégier et aux distances séparatrices entre les fermes.
  3. Évaluer l’effet d’un nouvel équipement d’épandage de fumier solide sur les émissions.

De 2020 à 2024

Durée du projet

Production animale

Secteurs d'activité

Qualité de l'air, Gestion des matières fertilisantes

Services

Partenaires

Université Laval/IUCPQ et CRSNG Frontier-découverte.

Cela pourrait vous intéresser

2016-2017 • Production animale

Rédaction d’un guide technique pour la mise à jour des valeurs de volume de litière, de perte d’eau et de rebus d’alimentation afin de déterminer le volume total à considérer pour la conception des structures d’entreposage

Pour la conception des réservoirs, le volume total à entreposer doit-être calculé. Le présent guide vise à fournir la méthode de calcul complète afin de prendre en compte l’ajout de litières et les pertes d’aliment et d’eau.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
2019-2021 • Production animale

Outil de suivi et nouvelles techniques en chantier pour accroître la durabilité des structures agricoles

Projet sur les nouvelles techniques et sur les éléments de surveillance relatifs aux points critiques en chantier pouvant altérer la durabilité des structures agricoles.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
2019-2022 • Production animale

Développement de stratégies pour réduire et contrôler des agents pathogènes dans l’eau d’abreuvement dans les élevages extérieurs de vaches-veaux

Les éleveurs de vaches-veaux maximisent l'élevage extérieur et la qualité de l'eau d'abreuvement a un impact direct sur la santé animale et sur la dissémination possible d'agents pathogènes dans l'environnement. En influençant la santé des bovins, la qualité de l'eau de boisson a aussi un impact sur la présence d'agents pathogènes lors de l'abattage et donc sur la salubrité des aliments produits.

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté
Stéphane Godbout
F