Stratégies d'éclaircissage sans carbaryl appuyées par la modélisation bioclimatique du bilan des glucides

Vincent Philion, chercheur

Vincent Philion

Chercheur

450 653-7368
poste 350

Joindre Vincent Philion

Description

Les prévisions du modèle seront utilisées afin d’ajuster la dose d’un agent éclaircissant (ANA) dans une parcelle avec et sans carbaryl sur deux sites pendant deux années afin de le valider sous les conditions climatiques du Québec et d’assurer le transfert technologique.

Objectif(s)

  • Intégrer ce modèle dans les outils agrométéorologiques d’aide à la décision disponibles au Québec, comme CIPRA et Agrométéo Québec, qui permettent d’automatiser les calculs et de rendre les résultats disponibles en temps réel à un plus grand nombre de pomiculteurs.

De 2019 à 2020

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Ce projet bonifiera les outils d'aide à la décision des pomiculteurs.

Partenaire

Producteurs de pommes du Québec

Cela pourrait vous intéresser

Bourdon
2017-2020 • Production fruitière

Aménagements fleuris en pomiculture : augmenter la biodiversité et la survie hivernale des bourdons pour assurer de meilleurs rendements — volet économique

L'IRDA réalise l’analyse économique d'un projet qui vise à examiner l’impact d’aménagements fleuris sur la biodiversité des bourdons dans les vergers.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Luc Belzile
Sésie du cornouiller
2014-2017 • Production fruitière

Nouvelle approche de gestion intégrée de la sésie du cornouiller en verger par confusion sexuelle

Ce projet consiste à employer la confusion sexuelle comme moyen de lutte à la sésie du cornouiller dans cinq vergers.

Chercheur : Daniel Cormier

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier
Bleuetière
2019-2020 • Production fruitière

Étude des principaux facteurs physicochimiques et environnementaux pouvant expliquer la variabilité des rendements dans les bleuetières

Dans le cadre de ce projet, une bleuetière en année de production fera l’objet d’un suivi du statut hydrique du sol en 40 endroits afin de relier le prélèvement en eau aux rendements et à des facteurs physicochimiques et environnementaux pouvant expliquer la variabilité des rendements.

Chercheur : Carl Boivin

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin