Développement d'une régie de fertilisation azotée basée sur les engrais verts complémentés d'un démarreur d'engrais de ferme pour la production de grains biologiques

Christine Landry, chercheure

Christine Landry

Chercheure, agr., Ph. D.

418 643-2380
poste 640

Joindre Christine Landry

Description

Dans une rotation blé/maïs-grain/soya, l'utilisation d’engrais verts comme fertilisants azotés principaux, complémentés lors de l’année en maïs-grain par un apport au démarrage d'azote rapidement disponible d'engrais de ferme, permettra d’obtenir des rendements en grains biologiques rentables tout en limitant les apports de phosphore. Le projet sera implanté à la Plateforme biologique de l'IRDA.

Objectif(s)

  • Évaluer différents scénarios de fertilisation intégrant des engrais verts et des engrais de ferme qui permettent de combler les besoins en azote d’une rotation blé/maïs-grain/soya en limitant les apports de phosphore.
  • Déterminer la quantité d'azote fourni par les engrais verts et les engrais de ferme.
  • Préciser les apports en phosphore des divers scénarios afin d’éviter, voir corriger, une problématique de saturation en phosphore du sol.
  • Caractériser in situ, en continu, la dynamique d'azote et de phosphore du sol du gel au dégel pendant les trois années.
  • Déterminer l’impact des scénarios sur le prélèvement en azote et le rendement des cultures, les paramètres agronomiques, biologiques et physiques du sol.

De 2015 à 2018

Durée du projet

Grandes cultures

Secteurs d'activité

Gestion des matières fertilisantes, Agriculture biologique

Services

Ce projet aidera les producteurs à corriger des problématiques de saturation en phosphore de leurs sols.

Partenaires

Cultivons l'avenir II | Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Agriculture et Agroalimentaire Canada | Coop Agrobio du Québec | Club Bio Action | Producteurs de grains du Québec | Aliments Breton

Cela pourrait vous intéresser

2015-2017 • Grandes cultures

Estimation de la valeur économique de la résistance des mauvaises herbes aux herbicides en grandes cultures

Ce projet visait à estimer l’impact économique du développement de la résistance des mauvaises herbes aux herbicides.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

2018-2019 • Grandes cultures

L'HebdEau : un projet pilote qui propose des outils d'aide à la décision pour la gestion de l'irrigation

Ce projet vise à offrir un outil d’aide à la décision qui s’appuie sur des observations en parcelles phares et sur la diffusion d’informations pertinentes aux entreprises qui irriguent.

Chercheur : Carl Boivin

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
2019-2022 • Grandes cultures

Utilisation optimale de l'eau et des nutriments par les cultures au moyen du drainage contrôlé

La démarche du projet repose sur des mesures en continu des hauteurs de la nappe d'eau au champ, des exportations d'eau et des flux de sédiments, d'azote et de phosphore au drain de quatre champs en production de grandes cultures.

En savoir plus sur le projet

Aubert Michaud, retraité