Développement d'une régie de fertilisation azotée basée sur les engrais verts complémentés d'un démarreur d'engrais de ferme pour la production de grains biologiques

Christine Landry, chercheure

Christine Landry

Chercheure

418 643-2380
poste 640

Joindre Christine Landry

Description

Dans une rotation blé/maïs-grain/soya, l'utilisation d’engrais verts comme fertilisants azotés principaux, complémentés lors de l’année en maïs-grain par un apport au démarrage d'azote rapidement disponible d'engrais de ferme, permettra d’obtenir des rendements en grains biologiques rentables tout en limitant les apports de phosphore. Le projet sera implanté à la Plateforme biologique de l'IRDA.

Objectif(s)

  • Évaluer différents scénarios de fertilisation intégrant des engrais verts et des engrais de ferme qui permettent de combler les besoins en azote d’une rotation blé/maïs-grain/soya en limitant les apports de phosphore.
  • Déterminer la quantité d'azote fourni par les engrais verts et les engrais de ferme.
  • Préciser les apports en phosphore des divers scénarios afin d’éviter, voir corriger, une problématique de saturation en phosphore du sol.
  • Caractériser in situ, en continu, la dynamique d'azote et de phosphore du sol du gel au dégel pendant les trois années.
  • Déterminer l’impact des scénarios sur le prélèvement en azote et le rendement des cultures, les paramètres agronomiques, biologiques et physiques du sol.

De 2015 à 2018

Durée du projet

Grandes cultures

Secteurs d'activité

Gestion des matières fertilisantes, Agriculture biologique

Services

Ce projet aidera les producteurs à corriger des problématiques de saturation en phosphore de leurs sols.

Partenaires

Cultivons l'avenir II | Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Agriculture et Agroalimentaire Canada | Coop Agrobio du Québec | Club Bio Action | Producteurs de grains du Québec | Aliments Breton

Cela pourrait vous intéresser

Sol
2018-2021 • Grandes cultures

Évolution d’indicateurs spatialisés de la santé des sols sous l’effet des changements climatiques de l’Ontario et du Québec

Ce projet a pour objectif de mieux comprendre l’évolution et la variabilité spatiale des indicateurs de santé des sols sous l’effet des changements climatiques.

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
Claude Bernard
Terre
2016-2018 • Grandes cultures

Identifier des indicateurs biologiques de la santé des sols par l'analyse métagénomique de sols cultivés en grandes cultures sous diverses régies

Le projet propose d’identifier et d’intégrer des indicateurs biologiques aux outils d’aide à la décision pour conserver la santé et la productivité des sols et les cultiver selon des systèmes de production durables.

Chercheur : Richard Hogue

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue
2018-2022 • Grandes cultures

Lutte biologique contre le charançon de la silique dans la culture du canola – Volet économique

Ce projet vise à perfectionner les méthodes de lutte biologiques contre le charançon de la silique dans la culture du canola. Dans ce projet initié par Agriculture et Agroalimentaire Canada et mené au Québec par l’UQAM, l’IRDA assure l’analyse économique des pratiques mises à l’essai.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Luc Belzile