Développement d'une régie de fertilisation azotée basée sur les engrais verts complémentés d'un démarreur d'engrais de ferme pour la production de grains biologiques

Christine Landry, chercheure

Christine Landry

Chercheure

418 643-2380
poste 640

Joindre Christine Landry

Description

Dans une rotation blé/maïs-grain/soya, l'utilisation d’engrais verts comme fertilisants azotés principaux, complémentés lors de l’année en maïs-grain par un apport au démarrage d'azote rapidement disponible d'engrais de ferme, permettra d’obtenir des rendements en grains biologiques rentables tout en limitant les apports de phosphore. Le projet sera implanté à la Plateforme biologique de l'IRDA.

Objectif(s)

  • Évaluer différents scénarios de fertilisation intégrant des engrais verts et des engrais de ferme qui permettent de combler les besoins en azote d’une rotation blé/maïs-grain/soya en limitant les apports de phosphore.
  • Déterminer la quantité d'azote fourni par les engrais verts et les engrais de ferme.
  • Préciser les apports en phosphore des divers scénarios afin d’éviter, voir corriger, une problématique de saturation en phosphore du sol.
  • Caractériser in situ, en continu, la dynamique d'azote et de phosphore du sol du gel au dégel pendant les trois années.
  • Déterminer l’impact des scénarios sur le prélèvement en azote et le rendement des cultures, les paramètres agronomiques, biologiques et physiques du sol.

De 2015 à 2018

Durée du projet

Grandes cultures

Secteurs d'activité

Gestion des matières fertilisantes, Agriculture biologique

Services

Ce projet aidera les producteurs à corriger des problématiques de saturation en phosphore de leurs sols.

Partenaires

Cultivons l'avenir II | Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Agriculture et Agroalimentaire Canada | Coop Agrobio du Québec | Club Bio Action | Producteurs de grains du Québec | Aliments Breton

Cela pourrait vous intéresser

Champ de maïs
2019-2021 • Grandes cultures

Analyse coût-efficacité de l’adoption de la gestion intégrée des ennemis des cultures en grandes cultures et en horticulture

Collaboration pour l'analyse coût-efficacité pour identifier les pratiques et les stratégies les plus prometteuses pour réduire l'utilisation des pesticides.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Luc Belzile
Champ de maïs
2017-2021 • Grandes cultures

Systèmes de grandes cultures à haut rendement et réévaluation de l’usage du glyphosate

Ce projet de l’IRDA vise à évaluer l’impact de l’application de divers taux de glyphosate dans des systèmes de grandes cultures sur le microbiome des sols et des rhizosphères des cultures.

Chercheur : Richard Hogue

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue
2014-2017 • Grandes cultures

Optimisation de la date d'épandage du lisier de porc pour améliorer le rendement des cultures et protéger la qualité du sol, de l'eau et de l'air

Pour mieux renseigner les agronomes sur la valeur fertilisante et l'impact environnemental du lisier de porc, ce projet propose de comparer trois dates d'épandage avec la fertilisation à l'engrais minéral.

En savoir plus sur le projet