Développement et adaptation de technique de cultures de couverture à la région de l'Estrie (volet économique)

Luc Belzile

Description

Dans ce projet réalisé par le Club agroenvironnemental de l’Estrie, l’IRDA était responsable de l’analyse économique. Dans cette région, les producteurs reconnaissent l'intérêt de cultiver des cultures de couverture. Toutefois, il reste des questions techniques à résoudre afin de faciliter l’adoption des cultures de couverture par les producteurs agricoles.

Objectif(s)

  • Réaliser un essai de ray-grass intercalaire dans le maïs.
  • Réaliser un essai de céréales et de trèfle intercalaires dans le soya.
  • Réaliser un essai de pois fourrager après le blé.
  • Diffuser l’information produite.

De 2014 à 2017

Durée du projet

Grandes cultures

Secteurs d'activité

Santé des sols

Service

Ce projet contribuera à l’adoption des cultures de couverture par les producteurs agricoles.

Partenaire

Club agroenvironnemental de l'Estrie

Cela pourrait vous intéresser

2018-2020 • Grandes cultures

Étude de synchronisation de la fourniture en N des engrais verts permettant la réduction ou le remplacement des applications de lisier de porc en post-levée du maïs-grain, en contexte de transition biologique

Présenter un moyen de combler une part significative des besoins en azote de cultures exigeantes grâce à une meilleure synchronisation de la fourniture en azote, tout en préservant la fenêtre de production de revenus du producteur.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
2015-2016 • Grandes cultures

Effets des extrêmes climatiques sur la fertilisation organique en production biologique de grains

Revue de littérature, enquête afin de documenter les effets des extrêmes climatiques sur les rendements et élaboration de scénarios de cultures ou de pratiques agricoles.

Chercheur : Marc-Olivier Gasser

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
2015-2018 • Grandes cultures

Le chia : une nouvelle culture pour la production biologique au Québec

Ce projet de deux ans a permis de comparer les rendements en graines de chia pour trois dates de semis et trois taux de semis.

En savoir plus sur le projet