Expérimentation de différentes méthodes pour corriger et prévenir la dégradation des sols en grandes cultures – volet économique

Luc Belzile

Description

Dans ce projet réalisé par Agrinova, l’IRDA est responsable de l’analyse économique.

Le projet initial d’Agrinova, d’une durée de trois ans, vise à expérimenter différentes méthodes pour réduire les risques de compaction et corriger les problèmes de compaction en surface.

Objectif(s)

  • Établir un diagnostic sur l’état de compaction des sols de chaque entreprise.
  • Développer une procédure simplifiée et personnalisée pour réaliser la calibration de la machinerie.
  • Proposer des recommandations pour le balancement de la machinerie et l’écoconduite des tracteurs.
  • Expérimenter des méthodes d’implantation des céréales d’automne et des engrais verts pour identifier les conditions de succès de certaines pratiques.
  • Expérimenter un nouvel outil pour la décompaction en surface, en combinaison ou non avec les engrais verts.
  • Évaluer la rentabilité des engrais verts.

De 2017 à 2020

Durée du projet

Grandes cultures

Secteurs d'activité

Santé des sols

Service

L'IRDA collabore chaque année avec plusieurs partenaires du secteur agricole et de la recherche.

Partenaire

Agrinova

Cela pourrait vous intéresser

2018-2020 • Grandes cultures

Évaluation de l'efficacité de quatre biofongicides dans la répression de la pourriture à sclérotes (sclérotiniose) en culture de soya – Volet économique

Évaluation de l'efficacité et de la rentabilité de quatre biofongicides pour la lutte contre Sclerotinia dans le soya.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

2021-2023 • Grandes cultures

CarTéCoS : Cartographie par télédétection de la couverture du sol

Le projet CarTéCoS vise à développer une méthode automatisée d’évaluation par télédétection du pourcentage de couverture des sols par des résidus de culture et les cultures de couverture.

Chercheur : Simon Ricard

En savoir plus sur le projet

Simon Ricard
2015-2017 • Grandes cultures

Estimation de la valeur économique de la résistance des mauvaises herbes aux herbicides en grandes cultures

Ce projet visait à estimer l’impact économique du développement de la résistance des mauvaises herbes aux herbicides.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

F