Utilisation du séquençage à haut débit pour l’identification d’organismes pathogènes des plantes

Richard Hogue, chercheur

Richard Hogue

Chercheur

418 643-2380
poste 420

Joindre Richard Hogue
Luc Belzile, chercheur

Luc Belzile

Chercheur

418 643-2380
poste 630

Joindre Luc Belzile

Description

Le projet vise à évaluer et à mettre au point un processus diagnostique utilisant le séquençage à haute débit pour offrir :

  • une évaluation précise par pathogène de la capacité d’identification comparativement à une approche diagnostique conventionnelle;
  • des processus adaptés à des approches diagnostiques ou de détection permettant un traitement rapide, précis et économique;
  • une interprétation rapide et accessible des données par le développement d’une interface Web intuitive;
  • le transfert et la validation de la stratégie de diagnostic par séquençage à haut débit et l’intégration d’une base de données spécialisée et entraînée qui permettra d’accroître la vitesse de traitement des données par l’interface web.

Cette approche diagnostique innovante contribuera significativement au développement et à l’adoption des méthodes diagnostiques basées sur le séquençage à haut débit et l’établissement des diagnostics sera ainsi simplifié.

Objectif(s)

  • Démontrer que la technique permet d’identifier simultanément, rapidement et précisément les organismes pathogènes responsables des principales maladies des plantes en grandes cultures, des pommes de terre et des cultures maraîchères.
  • Produire une évaluation précise par pathogène de la capacité d’identification.
  • Établir des processus adaptés à des approches diagnostiques ou de détection permettant un traitement rapide, précis et économique.
  • Permettre une interprétation rapide et accessible des données par le développement d’une interface Web intuitive.

De 2019 à 2023

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Santé des sols

Service

Le séquençage d'ADN détecte tous les organismes présents dans un sol.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval | Centre de recherche sur les grains

Cela pourrait vous intéresser

Champ de pommes de terre
2019-2022 • Production maraîchère

Améliorer l’efficacité de l’utilisation de l’eau par la pomme de terre en intervenant dans l’architecture du système cultural

Modifier l’architecture du système cultural est le moyen retenu pour améliorer l’efficacité d’utilisation de l’eau dans la production de pommes de terre et, par conséquent, diminuer le risque que la culture subisse un stress hydrique.

Chercheurs : Carl Boivin Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
Luc Belzile
Maïs
2017-2019 • Production maraîchère

Utilisation à grande échelle des trichogrammes contre la pyrale du maïs (ostrinia nubilalis) dans le maïs sucré frais et de transformation au Québec

Ce projet vise à augmenter le nombre de producteurs de maïs sucré frais et de transformation qui ont recours aux lâchers de trichogrammes pour lutter contre la pyrale du maïs afin d’atteindre un nombre total de 200 entreprises au Québec.

En savoir plus sur le projet

Étang d'irrigation

Mesures de contrôle réduisant les risques de colmatage d’un procédé de traitement de l’eau du fleuve Saint-Laurent par filtration lente sur sable

Afin de gérer les risques de colmatage, ce projet vise à automatiser le pompage de l'eau du fleuve en fonction de la turbidité de l'eau et de réduire la prolifération des algues.

Chercheure : Caroline Côté

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté