Gestion quantitative et qualitative de l’eau dans les cultures

Carl Boivin, chercheur

Carl Boivin

Chercheur

418 643-2380
poste 430

Joindre Carl Boivin

Description

Conception et réalisation d'une formation destinée aux conseillers agricoles.

Objectif(s)

  • Évaluer le besoin en eau d’une entreprise conséquent à une régie raisonnée de l’irrigation.
  • Comprendre comment la culture, le sol, les objectifs de l’irrigation et les ressources disponibles renseignent sur l’évaluation du besoin en eau.
  • Connaître les systèmes d’irrigation pour bien les utiliser.
  • Évaluer la performance d’un système d’irrigation.
  • Connaître les outils d’aide à la décision.
  • Élaborer des stratégies d’irrigation selon le contexte de production de l’entreprise.

De 2017 à 2019

Durée du projet

Production maraîchère, Production fruitière

Secteurs d'activité

Gestion optimale de l'eau

Service

Ce projet permet aux intervenants et aux producteurs d'améliorer l’efficacité de leur utilisation de l’eau.

Partenaire

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec

Cela pourrait vous intéresser

Chrysomèle rayée du concombre
2014-2018 • Production maraîchère

Lutte contre la chrysomèle rayée du concombre en production biologique de cucurbitacées

Ce projet permettra de valider l’efficacité de différents produits phytosanitaires contre la chrysomèle rayée du concombre en production biologique de cucurbitacées.

Chercheure : Josée Boisclair

En savoir plus sur le projet

Josée Boisclair
Teigne du poireau
2014-2018 • Production maraîchère

Évaluation de moyens de lutte contre la teigne du poireau en agriculture biologique

Ce projet vise à évaluer des stratégies de lutte contre la teigne du poireau qui soient efficaces et économiquement rentables tout en étant respectueuses de la santé humaine et de celle des écosystèmes.

Chercheure : Josée Boisclair

En savoir plus sur le projet

Josée Boisclair
Engrais verts

Effet des légumineuses, des fumiers et du compost sur la dynamique de l'azote et la diversité microbienne du sol en production biologique

Cette étude a intégré trois facteurs établis dans un dispositif en split-split-plot, soit le mode de travail du sol, les cultures de rotation en agriculture biologique et l’apport de fumier ou de compost

Chercheure : Caroline Côté

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté