Gestion quantitative et qualitative de l’eau dans les cultures

Carl Boivin, chercheur

Carl Boivin

Chercheur

418 643-2380
poste 430

Joindre Carl Boivin

Description

Conception et réalisation d'une formation destinée aux conseillers agricoles.

Objectif(s)

  • Évaluer le besoin en eau d’une entreprise conséquent à une régie raisonnée de l’irrigation.
  • Comprendre comment la culture, le sol, les objectifs de l’irrigation et les ressources disponibles renseignent sur l’évaluation du besoin en eau.
  • Connaître les systèmes d’irrigation pour bien les utiliser.
  • Évaluer la performance d’un système d’irrigation.
  • Connaître les outils d’aide à la décision.
  • Élaborer des stratégies d’irrigation selon le contexte de production de l’entreprise.

De 2017 à 2019

Durée du projet

Production maraîchère, Production fruitière

Secteurs d'activité

Gestion optimale de l'eau

Service

Ce projet permet aux intervenants et aux producteurs d'améliorer l’efficacité de leur utilisation de l’eau.

Partenaire

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec

Cela pourrait vous intéresser

Pommes de terre
2017-2019 • Production maraîchère

Étude de la rentabilité de l’irrigation en production de pommes de terre au Québec

Ce projet permettra d’évaluer la rentabilité de l’irrigation en production de pommes de terre et d’outiller les producteurs et leurs conseillers.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Luc Belzile
Betteraves
2013-2018 • Production maraîchère

Essais de fertilisation NPK pour la culture de la betterave potagère en sol minéral à l’échelle du Québec

Ce projet permettra d’élaborer des grilles de fertilisation en azote, phosphore et potassium adéquates et adaptées aux conditions de culture de la betterave au Québec.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
Champ de pommes de terre
2017-2019 • Production maraîchère

Développement d’une fertilisation azotée mixte d'engrais à libération contrôlée et conventionnelle permettant de contrer le lessivage et de stabiliser les rendements annuels en pommes de terre

Apporter une majorité des besoins en azote sous une forme très peu lessivable permettra de minimiser la perte d'azote et d'appliquer une dose d'azote plus près de celle réellement nécessaire.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry