Traitement du méthane d'une structure d'entreposage du lisier avec couverture à l'aide d’un biofiltre à haute efficacité

Matthieu Girard, chercheur

Matthieu Girard

Chercheur

418 643-2380
poste 670

Joindre Matthieu Girard

Description

L’entreposage du lisier est une source importante de méthane, un puissant gaz à effet de serre. Au Canada, en 2008, la gestion du lisier porcin a libéré 1,3 millions de tonnes d’équivalent en dioxyde de carbone de méthane. La concentration de méthane provenant des structures d'entreposage du lisier est généralement trop faible pour être brûlée, mais il est possible d’utiliser un biofiltre pour traiter ce gaz.

L'objectif principal de ce projet est de démontrer la performance à long terme d'un biofiltre à lit inorganique de haute efficacité pour le traitement des gaz provenant de structures d'entreposage du lisier avec couverture. Un biofiltre sera fabriqué et installé sur une ferme porcine afin de traiter les gaz provenant d'une fosse à lisier couverte. Le système de biofiltration sera opéré sur une période de 16 mois.

Objectif(s)

  • Démontrer la performance à long terme d'un biofiltre à lit inorganique de haute efficacité pour le traitement des gaz provenant de structures d'entreposage du lisier avec couverture.

De 2015 à 2017

Durée du projet

Production animale

Secteurs d'activité

Cohabitation en milieu agricole, Qualité de l'air

Services

La biofiltration des fosses à fumier au Québec a le potentiel de traiter annuellement l’équivalent des émissions d’un million de voitures.

Partenaires

Programme Prime-Vert | Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec | Université de Sherbrooke | Ferme Marnie

Cela pourrait vous intéresser

Étable
2017-2019 • Production animale

Stratégies optimales de gestion des déjections pour des fermes laitières québécoises productives et faibles émettrices de gaz à effet de serre

Ce projet prévoit déterminer les stratégies de gestion des déjections à privilégier pour des fermes laitières québécoises productives et faibles émettrices de gaz à effet de serre.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
Poulailler
2013-2018 • Production animale

Combinaison synergique de levures, enzymes et acides organiques comme alternative efficace, écologique et économique à l’utilisation d’antibiotiques dans l’élevage de poulets

Ce projet vise à développer une alternative, économique, efficace et écologique à l’utilisation d’antibiotiques dans l’élevage de poulets par le développement d’une nouvelle formulation à base de levures, d'enzymes et d'acides organiques.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout