Valorisation des résidus agroalimentaires en biomolécules d’intérêt agricole : Tests stratégiques de criblage sur les résidus

Stéphane Godbout, chercheur

Stéphane Godbout

Chercheur

418 643-2380
poste 600

Joindre Stéphane Godbout

Description

Les présents travaux consistent à rendre disponible l’expertise de l’IRDA dans le domaine agroenvironnemental pour mener à bien l’étude sur la valorisation des résidus agroalimentaires en biomolécules d’intérêt agricole. Il s’agit principalement d’effectuer des analyses de criblage sur des résidus agroalimentaires à des fins d’application agricole.

Objectif(s)

  • Réaliser des tests de criblage sur différents résidus agroalimentaires pour des applications en agriculture.

De 2018 à 2019

Durée du projet

Valorisation des résidus

Service

Le monde municipal bénéficie de l’expertise de l’IRDA pour la valorisation des matières résiduelles.

Partenaire

Institut national de la recherche scientifique

Cela pourrait vous intéresser

2018-2023

Gestion et restauration écologique des tourbières pour une industrie horticole durable

Développement d'une approche de restauration et d’irrigation permettant une production de biomasse rapide.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
Légumes
2016-2017

Évaluation terrain du potentiel de granules de résidus de fruits et légumes d’épicerie pour la fertilisation et l'alimentation animale

Ce projet a permis de tester au champ la valeur comme fertilisant et amendement carboné de granules de résidus de fruits et de légumes d’épicerie.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
Champ de maïs
2019-2023

Stratégies d’atténuation de la dégradation des sols de grandes cultures en semis direct qui ciblent une réduction des applications d’herbicides et l’augmentation de la qualité des sols et des rendements

Projet d'identification d'indicateurs, basés sur le microbiome des sols, permettant d’identifier une stratégie d’atténuation de la dégradation des sols en grandes cultures et la réduction des applications d’herbicides à base de glyphosate.

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue
Marc-Olivier Gasser