Lutte biologique contre la teigne du poireau à l'aide de lâchers de trichogrammes en culture biologique du poireau au Québec

Annabelle Firlej, chercheure

Annabelle Firlej

Chercheure

450 653-7368
poste 363

Joindre Annabelle Firlej

Description

Le premier volet, réalisé en laboratoire, vise à comparer l'efficacité de parasitisme de T. brassicae à celle de T. ostriniae sur la teigne du poireau. D’une durée de deux ans, le deuxième volet, réalisé sur la Plateforme d'innovation en agriculture biologique de Saint-Bruno-de-Montarville, a pour but d'évaluer en plein champ l'efficacité de ces deux mêmes espèces à réduire les dommages causés par la teigne et à les comparer à un témoin. Une analyse technico-économique inclura les coûts et bénéfices associés aux lâchers de trichogrammes.

Objectif(s)

  • Déterminer, en laboratoire et au champ, le potentiel de deux espèces de trichogrammes produites commercialement au Québec, T. brassicae et T. ostriniae, pour parasiter les œufs de teigne du poireau, et ainsi diminuer la présence des larves et de leurs dommages dans la culture biologique du poireau.
  • Offrir une stratégie économique et respectueuse de l'environnement et de la faune auxiliaire pour lutter contre ce ravageur.

De 2015 à 2019

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Protection des écosystèmes, Pesticides et lutte aux nuisances, Agriculture biologique

Services

Ce projet permettra de développer une stratégie économique et respectueuse de l'environnement et de la faune auxiliaire pour lutter contre la teigne du poireau.

Partenaires

Cultivons l'avenir II | Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Programme Innov'Action | Agriculture et Agroalimentaire Canada | Université du Québec à Montréal | Anatis Bioprotection | Pleine Terre | Pôle d'excellence en lutte intégrée - CLD Jardins de Napierville | Coopérative des agriculteurs de proximité écologique

Cela pourrait vous intéresser

Champ de pommes de terre
2019-2022 • Production maraîchère

Mise au point d’une méthode de surveillance du microbiome des sols pour sélectionner une régie de culture de pommes de terre réduisant l’incidence des maladies du sol et l’usage des pesticides

Mise au point d'une méthode de surveillance et de contrôle des agents pathogènes telluriques de la pomme de terre qui considère les interactions entre les agents pathogènes et les autres organismes du microbiome du sol.

Chercheurs : Richard Hogue Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue
Luc Belzile
Étang d'irrigation

Mesures de contrôle réduisant les risques de colmatage d’un procédé de traitement de l’eau du fleuve Saint-Laurent par filtration lente sur sable

Afin de gérer les risques de colmatage, ce projet vise à automatiser le pompage de l'eau du fleuve en fonction de la turbidité de l'eau et de réduire la prolifération des algues.

Chercheure : Caroline Côté

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté
Champ d'ail
2019-2023 • Production maraîchère

Développement de stratégies de fertilisation dans l’ail biologique combinant des engrais verts et de ferme basées sur leur dynamique de fourniture en N et P et leur impact sur la qualité des sols

L’acquisition de connaissances sur la dynamique de fourniture en azote de régies mixtes d’engrais verts et de ferme et sur l’évolution des prélèvements de l’azote par l’ail permettra de mettre au point des stratégies de fertilisation qui assurent de combler les besoins de l’ail tout en minimisant l’accumulation de phosphore et le lessivage de l’azote.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry