Étude de la relation entre les données d’imagerie thermique acquises par drone et des indicateurs agrométéorologiques de stress hydrique dans la culture de pommes de terre

Carl Boivin

Chercheur, agr., M. Sc.

418 643-2380
poste 430

Joindre Carl Boivin

Description

La télédétection par infrarouge thermique (IRT) a déjà montré un fort potentiel pour la détection du stress hydrique en agriculture. Si les capteurs IRT embarqués sur drone permettent de s’affranchir des capteurs IRT satellitaires, ils sont encore peu exploités.

L’objectif de cette recherche est d’étudier la relation entre les données d’imagerie thermique acquises par drone et des indicateurs agrométéorologiques de stress hydrique en culture des pommes de terre dans le but de développer des indicateurs de stress hydrique mesurables par drone.

L’utilisation de ces indicateurs devrait mener à une optimisation de l’irrigation pour la culture des pommes de terre en permettant aux agriculteurs d'irriguer en quantités adéquates aux bons moments et aux bons endroits.

Objectif(s)

  • Étudier la relation entre les données d’imagerie thermique acquises par drone et des indicateurs agrométéorologiques de stress hydrique en culture des pommes de terre dans le but de développer des indicateurs de stress hydrique mesurables par drone.

2017

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Gestion optimale de l'eau

Service

L'agriculture de précision permettra aux agriculteurs d'irriguer en quantités adéquates aux bons moments et aux bons endroits.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Institut national de la recherche scientifique | Ferme Victorin Drolet

Cela pourrait vous intéresser

2013-2018 • Production maraîchère

Essais de fertilisation NPK pour la culture de la betterave potagère en sol minéral à l’échelle du Québec

Ce projet permettra d’élaborer des grilles de fertilisation en azote, phosphore et potassium adéquates et adaptées aux conditions de culture de la betterave au Québec.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry

Le défi de l’eau : l’Île d’Orléans se mobilise

Ce projet vise à explorer et à expérimenter de nouvelles approches et façons de faire pour maintenir, développer et mettre en valeur le secteur bioalimentaire de l'Île d'Orléans en évaluant des solutions qui ont le potentiel de diminuer, voir éliminer, le déficit hydrique sur ce territoire.

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
Stéphane Godbout
2019-2021 • Production maraîchère

Étude comparative d’engrais organiques à haut ratio N efficace/P total pour le développement de stratégies de fertilisation productives et durables en maraîchage biologique

Les granules de farine de luzerne seront testés dans une culture de brocolis sur buttes plastifiées et irriguées, et comparées avec deux engrais organiques en plus d’un témoin sans apport d’azote.

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
Caroline Côté