Résistance aux pesticides chez le doryphore de la pomme de terre: validation de tests génétiques pour la détection

Célia Bordier

Chercheure, Ph. D.

450 653-7368
poste 631

Joindre Célia Bordier

Description

Le doryphore de la pomme de terre (Leptinotarsa decemlineata), en provoquant une défoliation des plants, peut induire une perte de rendement de 80 % dans les champs touchés et ainsi impacter significativement la filière. Le moyen de lutte le plus répandu actuellement est l’utilisation d’insecticides de synthèse. Sachant que le doryphore de la pomme de terre a déjà montré une résistance à 56 matières actives, il compte parmi les 10 insectes les plus résistants au monde et il devient difficile de contrôler ses populations. Le présent projet propose donc d’établir des protocoles de bio essais permettant d’évaluer la résistance de plusieurs populations québécoises, pour ensuite déterminer l’origine moléculaire de ces résistances et in fine transférer un outil de détection fiable, au Laboratoire d’Expertise et de Diagnostic en Phytoprotection (LEDP).

Objectif(s)

L’objectif principal de ce projet est de coupler une approche appliquée par l’utilisation des bios essais et une approche fondamentale par l’utilisation de la biologie moléculaire afin de déterminer des marqueurs de la résistance et ainsi outiller le LEDP afin de diagnostiquer la résistance de populations sauvages.

Les objectifs spécifiques sont les suivants :

  1. Établir la dose discriminante entraînant 90 % de mortalité chez une population sensible du doryphore de la pomme de terre pour 12 pesticides.
  2. Valider l’utilisation de bios essais dans la détermination de la résistance.
  3. Évaluer la résistance de populations sauvages québécoises.
  4. Déterminer les gènes impliqués dans le mécanisme de résistance des populations sauvages, par une technique de biologie moléculaire.
  5. Transférer la méthodologie au Laboratoire d’Expertise et de Diagnostic en Phytoprotection du MAPAQ.

De 2021 à 2025

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Partenaire

Ce projet est financé par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation dans le cadre du programme Prime-Vert.

Cela pourrait vous intéresser

2015-2016 • Production maraîchère

Évaluation de produits désherbants pour les bordures de paillis de plastique utilisées en agriculture biologique

Une série de produits au pouvoir désherbant prometteur seront testés à la jonction des plastiques et du sol sur une flore présente naturellement au champ.

Chercheure : Maryse Leblanc

En savoir plus sur le projet

Maryse Leblanc
2015-2018 • Production maraîchère

Potentiel d’un mélange de plantes à fleurs pour favoriser les ennemis naturels des chenilles nuisibles aux crucifères

Ce projet vérifie le potentiel d’un mélange de plantes à fleurs pour favoriser les ennemis naturels des chenilles des crucifères.

En savoir plus sur le projet

2014-2018 • Production maraîchère

Évaluation de moyens de lutte contre la teigne du poireau en agriculture biologique

Ce projet vise à évaluer des stratégies de lutte contre la teigne du poireau qui soient efficaces et économiquement rentables tout en étant respectueuses de la santé humaine et de celle des écosystèmes.

En savoir plus sur le projet

F