Étude de la rentabilité de l’irrigation en production de pommes de terre au Québec

Luc Belzile, chercheur

Luc Belzile

Chercheur

418 643-2380
poste 630

Joindre Luc Belzile

Description

Il n’y a pas d’études exhaustives sur la rentabilité de l’irrigation en production de pommes de terre. Ce projet permettra d’évaluer cette rentabilité et d’outiller les producteurs et leurs conseillers. L’analyse débutera par une enquête sur le coût d’irrigation auprès d’un échantillon d’entreprises représentatives. Avec l’information sur les coûts, et en absence de résultats agronomiques sur les rendements, des seuils de rentabilité seront calculés, et ce, pour différents systèmes d’irrigation. Les seuils de rentabilité représentent les gains de rendement, en quantité et/ou en qualité, nécessaires pour rentabiliser une pratique.

Objectif(s)

  • Évaluer les coûts d'irrigation pour la culture de la pomme de terre au Québec selon différentes conditions pédoclimatiques.
  • Calculer les seuils de rentabilité, en termes de gains de rendement, nécessaires pour rentabiliser les investissements.
  • Estimer, avec les producteurs participants et les experts, la probabilité d'obtenir les gains de rendement visés par région productrice.

De 2017 à 2019

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Gestion optimale de l'eau

Service

Cette étude aidera les producteurs à bien connaître les bénéfices économiques de l'irrigation avant de procéder à des investissements.

Partenaire

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec

Cela pourrait vous intéresser

Galinsoga
2016-2018 • Production maraîchère

Lutte au galinsoga en maraîchage biologique

Ce projet évalue différents moyens de lutte physique et culturale au galinsoga, la principale préoccupation d'un bon nombre de maraîchers conventionnels et biologiques.

Chercheure : Maryse Leblanc

En savoir plus sur le projet

Maryse Leblanc
2018-2019 • Production maraîchère

Évaluation d’une régie d’application en bande fractionnée de fientes granulées de poules dans le chou en production maraîchage biologique

Ce projet vise à développer, pour les cultures maraîchères exigeantes en azote et cultivées en rangs - telles que le chou d’été - une régie de fertilisation utilisant les granules de fientes de poules afin de mettre à profit l’application en bande et le fractionnement.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry