Évaluation de la rentabilité des applications d’engrais azoté à efficacité améliorée

Luc Belzile

Description

Ce projet de recherche mené par le centre de recherche sur les grains CÉROM vise à évaluer l’efficacité et la rentabilité des applications d’engrais azoté à efficacité améliorée à base d’urée dans la culture du blé d’automne dans les conditions environnementales du Québec.

Dans ce projet, l’IRDA est responsable de l’analyse de rentabilité de la pratique.

Responsable du projet au Centre de recherche sur les grains (CÉROM) :
Marie Bipfubusa, Ph. D.
Chercheure en régie des cultures
Tél. : 450 464-2715, poste 236
Courriel : marie.bipfubusa@cerom.qc.ca

Objectif(s)

  • Comparer les effets de l’urée non traitée et de trois engrais azotés à efficacité améliorée sur :
    • les rendements et la qualité des grains du blé d’automne;
    • l’efficacité d’utilisation de N par le blé d’automne;
    • la rentabilité de la culture du blé d’automne.

De 2019 à 2022

Durée du projet

Grandes cultures

Secteurs d'activité

Gestion des matières fertilisantes

Service

Les analyses économiques de l'IRDA permettent notamment de mesurer les coûts d'implantation et la rentabilité de pratiques agricoles.

Partenaire

Centre de recherche sur les grains

Cela pourrait vous intéresser

Mise à niveau, diffusion et acquisition de nouvelles données pédologiques pour une agriculture durable et une gestion optimale du territoire

Le plan d’action en pédologie vise à améliorer les connaissances et les compétences des utilisateurs de données pédologiques, ce qui leur permettra de faire de meilleures recommandations dans une perspective d'agriculture durable et de gestion du territoire.

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
Catherine Bossé
Simon Ricard
2014-2017 • Grandes cultures

Optimisation de la date d'épandage du lisier de porc pour améliorer le rendement des cultures et protéger la qualité du sol, de l'eau et de l'air

Pour mieux renseigner les agronomes sur la valeur fertilisante et l'impact environnemental du lisier de porc, ce projet propose de comparer trois dates d'épandage avec la fertilisation à l'engrais minéral.

En savoir plus sur le projet

2014-2017 • Grandes cultures

Propagation végétative et capacité régénérative du chardon et du laiteron sous régie biologique

Le but du projet était d’étudier la propagation végétative et la capacité de régénération du chardon et du laiteron afin d’établir des stratégies efficaces de désherbage.

Chercheure : Maryse Leblanc

En savoir plus sur le projet

Maryse Leblanc
F