Impact sur la qualité de l’air et la santé des travailleurs de logements alternatifs pour les poules pondeuses

Stéphane Godbout

Chercheur, ing., agr., Ph. D.

418 643-2380
poste 600

Joindre Stéphane Godbout

Description

L’objectif général de la présente recherche est d’évaluer l’exposition aux poussières et aux bioaérosols des producteurs d’œufs de poules pondeuses dans des logements classiques et alternatifs et de caractériser subséquemment le risque pour la santé respiratoire.

Objectif(s)

  • Évaluer la qualité de l’air et caractériser les bioaérosols de poulaillers comportant des logements classiques ou alternatifs.
  • Mesurer les fonctions respiratoires, la présence de marqueurs inflammatoires sanguins et la prévalence d’allergies de producteurs d’œufs ainsi que révéler la diversité des bactéries de leur flore nasopharyngée.
  • Déterminer l’efficacité de méthodes de réduction des poussières et de gaz sur la présence et les concentrations de bioaérosols.

De 2020 à 2023

Durée du projet

Production animale

Secteurs d'activité

Qualité de l'air, Bien-être animal

Services

Des pratiques visant le bien-être des animaux peuvent malheureusement affecter la santé des travailleurs.

Partenaire

Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Cela pourrait vous intéresser

Développement d'un outil numérique d'aide à la décision pour une optimisation des ressources en nutrition animale, en énergie et en biomatériaux

Développement d'un outil numérique permettant de déterminer rapidement la meilleure voie de valorisation possible pour les résidus agricoles.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
2015-2017 • Production animale

Traitement du méthane d'une structure d'entreposage du lisier avec couverture à l'aide d’un biofiltre à haute efficacité

L’entreposage du lisier est une source importante de méthane, un puissant gaz à effet de serre. L'objectif principal de ce projet est de démontrer la performance à long terme d'un biofiltre.

En savoir plus sur le projet

2017-2019 • Production animale

Expérimentation des quantités optimales d’orge nue en remplacement du maïs-grain dans l’alimentation des bovins laitiers en climat nordique – Volet économique

Analyse économique d'un projet visant à mesurer la quantité optimale d’orge nue pouvant remplacer une partie du maïs-grain dans une ration alimentaire pour les vaches laitières sans affecter la production de lait et ses composantes.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet