Le bassin versant de la rivière Ouelle : des ressources à protéger

Aubert Michaud, chercheur

Aubert Michaud, retraité

Chercheur, Ph. D.

418 643-2380
poste 690

Joindre Aubert Michaud, retraité

Description

La rivière Ouelle est une rivière à saumon qui accueille également plusieurs espèces à statut particulier nécessitant un effort singulier de conservation : l’éperlan arc-en-ciel, l’anguille d’Amérique, le bar rayé et l’hirondelle des rivages.

Afin d’en préserver la qualité de l’eau, des actions sont entreprises sur l’ensemble du bassin versant :

  • aux champs pour réduire les pertes de sol et d’éléments fertilisants ainsi que de pesticides;
  • en bandes riveraines;
  • dans les milieux humides.

Objectif(s)

  • Établir un portrait initial de la situation agroenvironnementale en lien avec la régie de la culture, les pratiques culturales, l’état des bandes riveraines, les rotations de cultures, l’état des sols et le choix des espèces dans le bassin.
  • Identifier les zones à fort potentiel d’érosion.
  • Diagnostiquer les pratiques ou actions posées par les entreprises susceptibles d’augmenter les risques de pertes de sol, d’éléments fertilisants et de pesticides.
  • Proposer et mettre en place des actions visant à réduire les pertes potentielles et les risques de contamination.
  • Établir un portrait aux actions posées et évaluer les améliorations dans le bassin versant.

2019

Durée du projet

Protection de l'eau, Protection des écosystèmes

Services

L’IRDA peut aider les producteurs à choisir des pratiques agricoles rentables qui préservent également la biodiversité.

Partenaire

Groupe conseil agricole de la Côte-du-Sud

Cela pourrait vous intéresser

2016-2018

Étude du potentiel pesticide d’une huile issue de la pyrolyse de résidus de biomasse

Le projet vise à produire un biopesticide par pyrolyse à partir de résidus agricoles et forestiers.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
2021-2024

Réduction des émissions de N2O en grandes cultures

Réduire les émissions de N2O émanant des fertilisants organiques et inorganiques en utilisant des pratiques 4B et d’autres approches de conservation de l’azote dans les fermes du Québec – protocoles d’évaluation et de quantification.

Chercheur : Simon Ricard

En savoir plus sur le projet

Simon Ricard
2016-2018

Développement d’outils géomatiques d’aide à la décision en matière de gestion des cours d’eau municipaux en milieu rural dans un contexte de changements climatiques

Ce projet supporte le développement d’un ensemble d’outils à référence spatiale destinés aux gestionnaires des cours des cours d’eau et autres intervenants qui planifient des interventions durables et écologiques sur un réseau hydrique.

En savoir plus sur le projet

Aubert Michaud, retraité