Impact du type de plancher sur les émissions d’odeurs en production porcine : évaluation des émissions moyennes et quantification des réductions dans les bâtiments d’engraissement

Stéphane Godbout, chercheur

Stéphane Godbout

Chercheur

418 643-2380
poste 600

Joindre Stéphane Godbout
Matthieu Girard, chercheur

Matthieu Girard

Chercheur

418 643-2380
poste 670

Joindre Matthieu Girard

Description

Le but du projet est de démontrer que les bâtiments porcins de nouvelle génération, avec plancher latté au 2/3 ou plus de la superficie dégagent moins d’odeurs.

Objectif(s)

  • Établir une méthodologie simplifiée de mesure des émissions d’odeurs.
  • Quantifier les émissions d’odeurs émanant des engraissements en fonction de leur type de plancher.

De 2016 à 2017

Durée du projet

Production animale

Secteurs d'activité

Bien-être animal, Qualité de l'air

Services

L'expertise de l'IRDA permet aux producteurs de rentabiliser leurs investissements en augmentant la durée de vie de bâtiments agricoles qui favorisent le bien-être des animaux d’élevage.

Partenaire

Centre de développement du porc du Québec

Cela pourrait vous intéresser

Bisons

Élevage de bisons au Québec : détermination des rejets de phosphore

Projet ayant pour but de fournir une donnée de référence pour le rejet phosphore pour l'élevage de bisons au Québec.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
Poules pondeuses
2016-2018 • Production animale

Révision de la méthode du bilan alimentaire pour une estimation de la charge de phosphore en production de poules pondeuses

Ce projet a vise à valider la méthode du bilan alimentaire comme outil pour estimer les rejets en phosphore des poules pondeuses.

Chercheur : Marc-Olivier Gasser

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
Épandage

Validation des outils préconisés pour réduire la saturation des sols en phosphore par une analyse de l'état des sols et du bilan de phosphore dans une région à forte densité animale

Ce projet se veut une occasion de démontrer que les efforts déployés par les producteurs pour mieux répartir le phosphore sur le territoire portent fruit et que les indicateurs utilisés pour déterminer les seuils de saturation en phosphore ont un lien avec le bilan et la dynamique du phosphore apporté dans les sols.

Chercheur : Marc-Olivier Gasser

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser