Diminution de l'utilisation des insecticides dans les vergers grâce au piégeage massif de la mouche de la pomme avec des sphères attractives

Daniel Cormier, chercheur

Daniel Cormier

Chercheur, Ph. D.

450 653-7368
poste 360

Joindre Daniel Cormier

Description

Projet de diminution de l’utilisation des insecticides chimiques dans les vergers en luttant contre la mouche de la pomme grâce à un piégeage massif. Le projet s'inscrit dans la thématique de la gestion intégrée des ennemis des cultures en offrant une méthode alternative aux pesticides, améliorant ainsi la gestion des pesticides par les producteurs.

Objectif(s)

  • Développement d'un nouveau composé olfactif pour attirer les mouches de la pomme.
  • Essai de différents mélanges de colles et d'attractifs en tunnel de vol.
  • Décompte des captures de mouche de la pomme sur les sphères attractives en verger dans le temps.
  • Évaluation des dommages sur plusieurs variétés de fruits.
  • Démonstration aux producteurs de l'utilisation des sphères attractives.

De 2019 à 2020

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Le piégeage massif diminue l'utilisation des insecticides dans les vergers.

Partenaire

Club agroenvironnemental de l'Estrie

Cela pourrait vous intéresser

2019-2020 • Production fruitière

Stratégies d'éclaircissage sans carbaryl appuyées par la modélisation bioclimatique du bilan des glucides

Les prévisions du modèle seront utilisées afin d’ajuster la dose d’un agent éclaircissant (ANA) dans une parcelle avec et sans carbaryl sur deux sites pendant deux années afin de le valider sous les conditions climatiques du Québec et d’assurer le transfert technologique.

Chercheur : Vincent Philion

En savoir plus sur le projet

Vincent Philion
2019-2021 • Production fruitière

Étude de la productivité de la main-d’œuvre et de ses déterminants en production de fraises au Québec

Projet d'étude de la productivité de la main-d'œuvre et des facteurs à l'origine des meilleures performances.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet