Évaluation de l'effet d'un paillis de seigle sur la population de chrysomèles rayées du concombre en production de courge spaghetti

Maxime Lefebvre, professionnel de recherche

Maxime Lefebvre

Chercheur, Ph. D.

450 653-7368
poste 321

Joindre Maxime Lefebvre

Description

La chrysomèle rayée du concombre (CRC) est le principal ennemi des cultures de cucurbitacées au Québec. Outre les dommages directs aux plantules et aux transplants, elle peut transmettre le flétrissement bactérien. Les producteurs biologiques ont très peu de moyens pour contrôler la chrysomèle et les producteurs conventionnels utilisent principalement des traitements de semences aux néonicotinoïdes. Le paillis de seigle roulé-crêpé est une technique déjà utilisée par plusieurs producteurs pour contrôler mauvaises herbes et maladies. Le but du présent projet est d’évaluer l'efficacité d'un paillis de seigle d'automne roulé sur la dynamique de la CRC, des prédateurs et sur le flétrissement bactérien transmis par la CRC. L’expérience se déroulera à la plateforme d'innovation en agriculture biologique de l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) située à Saint-Bruno-de-Montarville. L’abondance et la dynamique des populations des principaux ravageurs (CRC et punaises de la courge) et des principaux prédateurs seront évaluées. Comme traitement comparatif, la courge sera implantée de la même manière en sol nu, sans paillis, sous régie de désherbage mécanique. Notre prédiction est que les CRC seront moins abondantes dans les parcelles avec seigle et que les populations de prédateurs seront plus abondantes. Cette technique a déjà démontré son efficacité pour augmenter la qualité des courges et diminuer la présence des mauvaises herbes chez les entreprises conventionnelles. Si les observations des producteurs sont validées, les entreprises biologiques obtiendraient un moyen efficace de lutte contre la CRC.

Objectif(s)

Évaluer l’effet du paillis de seigle à réduire la pression de la CRC et d’autres ravageurs importants.

Objectifs spécifiques :

  1. Évaluer l'effet du paillis de seigle roulé sur la dynamique de population de la CRC et des autres ravageurs.
  2. Évaluer l'effet du paillis de seigle roulé sur les populations de prédateurs.
  3. Évaluer l'effet du paillis de seigle roulé sur l’occurrence du flétrissement bactérien et sur le rendement.

De 2021 à 2025

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Santé des sols, Protection de l'eau, Qualité de l'air, Agriculture biologique

Services

Partenaire

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Cela pourrait vous intéresser

2017-2019 • Production maraîchère

Validation d’indicateurs microbiens de la productivité de sols en culture de pommes de terre basée sur des analyses métagénomiques

Le présent projet propose de valider l’indice biologique de productivité de sols en culture de pommes de terre pour sa capacité d’être prédictible.

Chercheur : Richard Hogue

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue

Étude de la relation entre les données d’imagerie thermique acquises par drone et des indicateurs agrométéorologiques de stress hydrique dans la culture de pommes de terre

Cette recherche étudie la relation entre les données d’imagerie thermique acquises par drone et des indicateurs agrométéorologiques de stress hydrique en culture des pommes de terre.

Chercheur : Carl Boivin

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
2019-2022 • Production maraîchère

Améliorer l’efficacité de l’utilisation de l’eau par la pomme de terre en intervenant dans l’architecture du système cultural

Modifier l’architecture du système cultural est le moyen retenu pour améliorer l’efficacité d’utilisation de l’eau dans la production de pommes de terre et, par conséquent, diminuer le risque que la culture subisse un stress hydrique.

Chercheurs : Carl Boivin Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin