Méthodes de lutte intégrée et moyens alternatifs pour le contrôle du scarabée japonais en Montérégie dans le bleuet en corymbe

Annabelle Firlej, chercheure

Annabelle Firlej

Chercheure

450 653-7368
poste 363

Joindre Annabelle Firlej

Description

Le scarabée japonais est un coléoptère d’origine asiatique qui s’adapte bien sous les conditions de la Montérégie et qui cause des dommages dans les principales variétés de bleuets en corymbe par une défoliation et le grugeage des fruits. Dans quatre bleuetières, la technique « attract and kill » sera évaluée en comparaison à la technique « attract » seule. Les populations de scarabées japonais et les dommages seront évalués après chaque traitement insecticide et l’efficacité générale de la méthode sera évaluée à la récolte.

Objectif(s)

L’objectif du projet est de réduire les populations de scarabées japonais sous un seuil acceptable à l’aide d’application localisée d’insecticides peu nocifs pour la santé et l’environnement.

De 2018 à 2019

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Grâce à ce projet, des insecticides peu nocifs pour la santé et l'environnement diminueront les populations de scarabées japonais.

Partenaires

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation - Programme d’appui au développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire en région | Groupe Pleine Terre Inc.

Cela pourrait vous intéresser

Plasticulture

Application d’engrais en bande et d’engrais à libération contrôlée en production horticole avec plasticulture

Ce projet vise à valider à grande échelle une régie raisonnée de l’irrigation et l’application en bande de divers types d’engrais au buttage, afin d’éliminer la fertigation et d’augmenter l’efficacité des fertilisants et de l’eau en plasticulture.

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
Christine Landry
Charançon de la prune
2015-2017 • Production fruitière

Lutte attracticide au charançon de la prune pour les vergers sous production conventionnelle et biologique

Une méthode de lutte attracticide a récemment été proposée par des chercheurs américains pour la lutte au charançon de la prune, mais elle est quasi-inutilisée en vergers, voire inconnue au Québec.

Chercheur : Gérald Chouinard

En savoir plus sur le projet

Gérald Chouinard