Méthodes de lutte intégrée et moyens alternatifs pour le contrôle du scarabée japonais en Montérégie dans le bleuet en corymbe

Annabelle Firlej, chercheure

Annabelle Firlej

Chercheure

450 653-7368
poste 363

Joindre Annabelle Firlej

Description

Le scarabée japonais est un coléoptère d’origine asiatique qui s’adapte bien sous les conditions de la Montérégie et qui cause des dommages dans les principales variétés de bleuets en corymbe par une défoliation et le grugeage des fruits. Dans quatre bleuetières, la technique « attract and kill » sera évaluée en comparaison à la technique « attract » seule. Les populations de scarabées japonais et les dommages seront évalués après chaque traitement insecticide et l’efficacité générale de la méthode sera évaluée à la récolte.

Objectif(s)

L’objectif du projet est de réduire les populations de scarabées japonais sous un seuil acceptable à l’aide d’application localisée d’insecticides peu nocifs pour la santé et l’environnement.

De 2018 à 2019

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Grâce à ce projet, des insecticides peu nocifs pour la santé et l'environnement diminueront les populations de scarabées japonais.

Partenaires

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation - Programme d’appui au développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire en région | Groupe Pleine Terre Inc.

Cela pourrait vous intéresser

Sésie du cornouiller
2014-2017 • Production fruitière

Nouvelle approche de gestion intégrée de la sésie du cornouiller en verger par confusion sexuelle

Ce projet consiste à employer la confusion sexuelle comme moyen de lutte à la sésie du cornouiller dans cinq vergers.

Chercheur : Daniel Cormier

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier
Feu bactérien
2017-2020 • Production fruitière

Mandat sur le feu bactérien

Projets de recherche visant à réduire la problématique du feu bactérien.

Chercheur : Vincent Philion

En savoir plus sur le projet

Vincent Philion
Fraisière
2015-2017 • Production fruitière

Développement d’une régie de culture misant sur l'amélioration de la santé des sols pour rétablir le potentiel de rendements de sites de fraisières en rangs nattés présentant un historique de dépérissement

Une régie basée sur l'apport de matière organique par l’usage d'amendements et engrais organiques permettra de rétablir la santé des sols et le rendement des fraisières en limitant l'occurrence de symptômes de dépérissement.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry