Explorer le potentiel de l’imagerie thermique acquise par drone pour la détection du stress hydrique en culture du bleuet nain

Carl Boivin, chercheur

Carl Boivin

Chercheur

418 643-2380
poste 430

Joindre Carl Boivin

Description

Le principe de l’imagerie thermique repose sur le fait qu’une plante en stress hydrique transpire peu et que la température de son couvert végétal est plus élevée que celui d’une plante bien pourvue en eau. La lecture de la température du couvert végétal d’un champ donné à l’aide d’un drone permettrait d’évaluer rapidement la condition de stress hydrique d’une culture comme le bleuet nain et ainsi évaluer la nécessité d’irriguer.

Objectif(s)

  • Explorer le potentiel de détection du stress hydrique dans la culture du bleuet nain à l’aide d’un capteur infrarouge thermique embarqué sur un drone.

De 2017 à 2018

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Gestion optimale de l'eau

Service

L'IRDA possède une expertise reconnue en agriculture de précision.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Institut national de la recherche scientifique

Cela pourrait vous intéresser

Abeille
2017-2020 • Production fruitière

Amélioration de la prédiction, de la détection et des stratégies de lutte contre le feu bactérien volet détection et traitements floraux

Ce projet vise principalement à évaluer une technique de détection bactérienne mise au point en Autriche qui consiste à quantifier l’inoculum transporté par les abeilles.

Chercheur : Vincent Philion

En savoir plus sur le projet

Vincent Philion
Feu bactérien
2017-2020 • Production fruitière

Mandat sur le feu bactérien

Projets de recherche visant à réduire la problématique du feu bactérien.

Chercheur : Vincent Philion

En savoir plus sur le projet

Vincent Philion
Filets d'exclusion
2014-2018 • Production fruitière

Filets d’exclusion pour la production biologique de pommes dans l’est du Canada

Ce projet vise à valider l’hypothèse générale selon laquelle des filets d’exclusion déployés de façon adéquate peuvent empêcher l’attaque de la plupart des ravageurs du pommier et réduire celle des maladies, sans effet adverse majeur sur la qualité du fruit.

Chercheur : Gérald Chouinard

En savoir plus sur le projet

Gérald Chouinard