Explorer le potentiel de l’imagerie thermique acquise par drone pour la détection du stress hydrique en culture du bleuet nain

Carl Boivin, chercheur

Carl Boivin

Chercheur

418 643-2380
poste 430

Joindre Carl Boivin

Description

Le principe de l’imagerie thermique repose sur le fait qu’une plante en stress hydrique transpire peu et que la température de son couvert végétal est plus élevée que celui d’une plante bien pourvue en eau. La lecture de la température du couvert végétal d’un champ donné à l’aide d’un drone permettrait d’évaluer rapidement la condition de stress hydrique d’une culture comme le bleuet nain et ainsi évaluer la nécessité d’irriguer.

Objectif(s)

  • Explorer le potentiel de détection du stress hydrique dans la culture du bleuet nain à l’aide d’un capteur infrarouge thermique embarqué sur un drone.

De 2017 à 2018

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Gestion optimale de l'eau

Service

L'IRDA possède une expertise reconnue en agriculture de précision.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Institut national de la recherche scientifique

Cela pourrait vous intéresser

Canneberges
2016-2018 • Production fruitière

Adaptation des mesures phytosanitaires pour les ravageurs et les maladies des cultures fruitières à l’égard des impacts des changements climatiques

Ce projet vise à documenter l’impact des changements climatiques sur les ravageurs et maladies des cultures fruitières du Québec

Chercheure : Annabelle Firlej

En savoir plus sur le projet

Annabelle Firlej
Bleuets sauvages
2016-2017 • Production fruitière

Étude de l'efficacité technique et de la performance financière dans la production de bleuets sauvages du Québec

Cette analyse économique a permis de mesurer l'efficacité technique des entreprises de production de bleuets sauvages.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Luc Belzile
Cannebergière
2019-2022 • Production fruitière

Évaluation de l’influence de facteurs biotiques et abiotiques sur l’efficacité de l’inondation printanière comme moyen de lutte physique contre la tordeuse des canneberges

Projet d'évaluation de l’effet de facteurs biotiques et abiotiques sur l’efficacité de l’inondation printanière afin de développer une stratégie de lutte physique contre la tordeuse des canneberges en régie biologique.

Chercheur : Daniel Cormier

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier