Essais de fertilisation NPK pour la culture de la betterave potagère en sol minéral à l’échelle du Québec

Christine Landry, chercheure

Christine Landry

Chercheure

418 643-2380
poste 640

Joindre Christine Landry

Description

Les superficies consacrées à la culture de la betterave sont en hausse depuis quelques années. En 2011, plus de 650 ha de betteraves étaient cultivés. Présentement, il n’existe aucune grille de fertilisation spécifique pour cette culture. La grille utilisée, qui n’a pas fait l’objet d’essais scientifiques, est une grille générale « betterave et radis ». Les intervenants du milieu estiment d’ailleurs que la dose d’azote de 110 kg N/ha recommandée par cette grille semble insuffisante pour combler les besoins de la culture. De plus, il n’existe pas de données validées scientifiquement sur les doses phosphore qui viendraient répondre aux besoins des agronomes envers les contraintes environnementales du REA. Par conséquent, il s’avère très pertinent de réaliser des essais de fertilisation azote-phosphore-potassium dans cette culture.

Objectif(s)

  • Valider les besoins réels de la betterave selon les textures et les teneurs en phosphore et en potassium du sol dans les conditions de croissance du Québec.
  • Élaborer des grilles de fertilisation en azote, phosphore et potassium adéquates et adaptées aux conditions de culture du Québec. Les connaissances acquises dans ce projet supporteront donc l’essor de la culture de la betterave. En effet, l’application de doses plus faibles que les besoins réels peut empêcher la culture d’exprimer son plein potentiel tandis que l’apport de doses excessives augmente les coûts par unité de production, en plus de représenter un risque de pertes de nutriments dans le milieu récepteur. Une fertilisation adéquate contribuera donc à augmenter la compétitivité des producteurs québécois tout en préservant la qualité de l’environnement.

De 2013 à 2018

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Gestion des matières fertilisantes, Protection de l'eau, Santé des sols

Services

Une fertilisation adéquate des betteraves contribuera à augmenter la compétitivité des producteurs québécois tout en préservant la qualité de l’environnement.

Partenaire

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec

Cela pourrait vous intéresser

Engrais verts

Effet des légumineuses, des fumiers et du compost sur la dynamique de l'azote et la diversité microbienne du sol en production biologique

Cette étude a intégré trois facteurs établis dans un dispositif en split-split-plot, soit le mode de travail du sol, les cultures de rotation en agriculture biologique et l’apport de fumier ou de compost

Chercheure : Caroline Côté

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté
Chrysomèle rayée du concombre, crédit-photo : IRIIS Phytoprotection
2019-2022 • Production maraîchère

Développement de stratégies de piégeage massif de la chrysomèle rayée du concombre dans la production biologique de cucurbitacées

Projet visant à développer des stratégies de piégeage massif qui maintiennent les populations de chrysomèle rayée du concombre sous le seuil économique des dommages tout en minimisant les captures de pollinisateurs et d’ennemis naturels.

Chercheure : Annabelle Firlej

En savoir plus sur le projet

Annabelle Firlej
Pommes de terre
2017-2019 • Production maraîchère

Étude de la rentabilité de l’irrigation en production de pommes de terre au Québec

Ce projet permettra d’évaluer la rentabilité de l’irrigation en production de pommes de terre et d’outiller les producteurs et leurs conseillers.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Luc Belzile