Effets des engrais verts sur la stabilité structurale de sols tills en estrie (volet économique)

Luc Belzile

Description

Dans ce projet réalisé par le Club agroenvironnemental (CAE) de l’Estrie, l’IRDA était responsable de l’analyse économique. Le projet initial du CAE Estrie visait à déterminer l’effet de différents engrais verts sur la stabilité structurale de sols d'origine tills en Estrie. Le projet avait une durée de trois années où des parcelles d'engrais verts ont été implantées dans les cultures de maïs ensilage et de blé.

Objectif(s)

  • Déterminer l’effet des différents engrais verts intercalaires sur la stabilité structurale des sols d'origine tills en Estrie.
  • La durabilité dans le temps de l'effet des engrais verts sur la stabilité structurale sera aussi étudiée.

De 2015 à 2017

Durée du projet

Grandes cultures

Secteurs d'activité

Santé des sols, Gestion des matières fertilisantes

Services

Les engrais verts favorisent la stabilité structurale des sols.

Partenaire

Club agroenvironnemental de l'Estrie

Cela pourrait vous intéresser

2019-2021 • Grandes cultures

Analyse coût-efficacité de l’adoption de la gestion intégrée des ennemis des cultures en grandes cultures et en horticulture

Collaboration pour l'analyse coût-efficacité pour identifier les pratiques et les stratégies les plus prometteuses pour réduire l'utilisation des pesticides.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

2016-2018 • Grandes cultures

Favoriser l’implantation du trèfle comme culture intercalaire dans les céréales à paille : un réseau panquébécois de vitrines à la ferme

Projet de démonstration et de diffusion des pratiques agricoles assurant le succès de l’implantation de trèfles en culture intercalaire dans les céréales.

Chercheur : Marc-Olivier Gasser

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
2017-2019 • Grandes cultures

Potentiel des bandes fleuries comme réservoir de champignons entomopathogènes pour le contrôle du puceron du soya — volet économique

Analyse économique du potentiel des bandes fleuries comme réservoir de différentes espèces de pucerons sensibles à P. neoaphidis autour des champs de soya.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

F