Application d’engrais en bande et d’engrais à libération contrôlée en production horticole avec plasticulture

Carl Boivin

Chercheur, agr., M. Sc.

418 643-2380
poste 430

Joindre Carl Boivin
Christine Landry, chercheure

Christine Landry

Chercheure, agr., Ph. D.

418 643-2380
poste 640

Joindre Christine Landry

Description

Ce projet vise à valider à grande échelle une régie raisonnée de l’irrigation et l’application en bande de divers types d’engrais au buttage, afin d’éliminer la fertigation et d’augmenter l’efficacité des fertilisants et de l’eau en plasticulture.

Objectif(s)

  • Valider à grande échelle les résultats de six années de recherche :
    • régie raisonnée de l’irrigation;
    • application d’engrais en bande au buttage (conventionnel et libération contrôlée).
  • Éliminer la fertigation.

De 2016 à 2018

Durée du projet

Production fruitière, Production maraîchère

Secteurs d'activité

Gestion optimale de l'eau, Gestion des matières fertilisantes

Services

Ce projet a démontré que les producteurs pouvaient éliminer la fertigation grâce à l’utilisation d’engrais à libération contrôlée.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Programme Prime-Vert – Volet 3 | Ferme François Gosselin | Ferme Maurice et Philippe Vaillancourt | Polyculture Plante 1987 | Ferme Jean-Pierre Plante | Ferme Onésime Pouliot | Réseau de lutte intégrée Orléans

Cela pourrait vous intéresser

2013-2018 • Production fruitière

Essais de fertilisation NPK pour la culture de la fraise en sol minéral à l’échelle du Québec

Ce projet permettra d’élaborer une grille révisée de fertilisation en N, P et K pour les fraises cultivées au Québec.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
2017-2019 • Production fruitière

Filets de polymères biosourcés pour l’amélioration des systèmes d’exclusion des ravageurs et la réduction de l’utilisation des pesticides et combustibles fossiles en agriculture (phase 1)

Ce projet vise à valider l'hypothèse selon laquelle un biopolymère peut être utilisé en remplacement d'un produit pétrolier d'origine fossile et à réduire davantage l'utilisation des pesticides sans effet adverse sur l'émission de GES.

En savoir plus sur le projet

Gérald Chouinard
Daniel Cormier