Émissions fugitives à la suite de l’épandage de fumier : Évaluation et mitigation des risques

Patrick Brassard, professionnel de recherche

Patrick Brassard

Chercheur, ing., Ph. D.

418 643-2380
poste 601

Joindre Patrick Brassard

Stéphane Godbout

Chercheur, ing., agr., Ph. D.

418 643-2380
poste 600

Joindre Stéphane Godbout

Description

Ce projet s’intéresse aux risques posés par l’épandage des fumiers sur la biosécurité des élevages, mais également sur la santé humaine des travailleurs et des populations avoisinantes ainsi qu’aux émissions dans l’environnement. Considérant la nature des contaminants présents dans les fumiers (poussières, odeurs, bioaérosols), l’équipe de recherche prétend qu’il y a un risque considérable pour la santé animale, la santé humaine et l’environnement lors de l’épandage sur les terres agricoles et qu’il est possible de limiter la propagation de maladies, de réduire l’impact environnemental et d’améliorer les protocoles de biosécurité à l’aide d’une meilleure connaissance sur les émissions et une adaptation des techniques d’épandage en conséquence.

Objectif(s)

Afin d’évaluer et réduire les risques dus à l’épandage des fumiers, le projet vise spécifiquement à :

  • quantifier les émissions fugitives de contaminants de l’air à la suite de l’épandage des fumiers;
  • évaluer les risques pour la biosécurité liés à ces émissions;
  • déterminer les meilleures stratégies pour réduire les risques et en tester les performances au champ.

De 2019 à 2023

Durée du projet

Production animale

Secteurs d'activité

Qualité de l'air, Gestion des matières fertilisantes

Services

Ce projet vise à réduire les risques causés par l'épandage aux travailleurs, à la population et à l'environnement.

Partenaires

Agrivita Canada | Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec | Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Prairie Agricultural Machinery Institute

Cela pourrait vous intéresser

2015-2017 • Production animale

Traitement du méthane d'une structure d'entreposage du lisier avec couverture à l'aide d’un biofiltre à haute efficacité

L’entreposage du lisier est une source importante de méthane, un puissant gaz à effet de serre. L'objectif principal de ce projet est de démontrer la performance à long terme d'un biofiltre.

En savoir plus sur le projet

2019-2022 • Production animale

Biovalorisation du lisier de porc pour la production de fertilisants efficients et socialement acceptables

Basé sur des travaux antérieurs réalisés à l’IRDA et sur l’expertise de l’équipe, ce projet vise à finaliser le développement d’un système robuste et économique de biovalorisation du lisier.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
2019-2023 • Production animale

Développement de stratégies pour les bâtiments respectant les nouvelles normes de bien-être afin de réduire les risques sur la santé humaine

Ce projet s'intéresse aux risques pour la santé des travailleurs des nouvelles pratiques d’élevage implantées pour améliorer le bien-être animal.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
F