Aménagements fleuris en pomiculture : augmenter la biodiversité et la survie hivernale des bourdons pour assurer de meilleurs rendements — volet économique

Luc Belzile, chercheur

Luc Belzile

Chercheur

418 643-2380
poste 630

Joindre Luc Belzile

Description

Dans ce projet réalisé par l’Université Laval, l’IRDA est responsable de l’analyse économique. Le projet initial de l’Université Laval, d’une durée de trois ans, vise à examiner l’impact d’aménagements fleuris déjà existants sur la biodiversité des bourdons retrouvés dans les vergers de pommiers du sud du Québec.

Objectif(s)

  • Déterminer l’impact des aménagements sur la diversité, l’abondance et la survie hivernale des reines de bourdons.
  • Déterminer l’influence des aménagements sur le taux de pollinisation des fleurs de pommier et les rendements en fruits.
  • Réaliser une analyse de rentabilité économique propre aux aménagements en pomiculture, mais pouvant aussi s’adapter à d’autres cultures du Québec.

De 2017 à 2020

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Protection des écosystèmes

Service

Les analyses économiques de l'IRDA permettent notamment de mesurer les coûts d'implantation et la rentabilité de pratiques agricoles.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Université Laval

Cela pourrait vous intéresser

Fraises
2016-2017 • Production fruitière

Impact de l’apport de matières organiques et de biostimulants sur le rétablissement et le maintien de la santé des sols et du rendement d’une fraisière en rangs nattés présentant un historique de dépérissement

L’objectif de ce projet était de voir si l’apport de deux types d’engrais organiques ou de biostimulants permet d’obtenir des plants plus vigoureux et moins enclins au dépérissement.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
Filets d'exclusion
2014-2018 • Production fruitière

Filets d’exclusion pour la production biologique de pommes dans l’est du Canada

Ce projet vise à valider l’hypothèse générale selon laquelle des filets d’exclusion déployés de façon adéquate peuvent empêcher l’attaque de la plupart des ravageurs du pommier et réduire celle des maladies, sans effet adverse majeur sur la qualité du fruit.

Chercheur : Gérald Chouinard

En savoir plus sur le projet

Gérald Chouinard