Développement de stratégies et de moyens pour désherber la carotte en rotation avec les grandes cultures

Maryse Leblanc, chercheure

Maryse Leblanc

Chercheure, agr., Ph. D.

450 653-7368
poste 320

Joindre Maryse Leblanc

Description

Au Québec, les producteurs de grandes cultures biologiques veulent se diversifier et introduire des légumes dans leur rotation. La carotte fraîche et celle de transformation font partie des légumes visés par les producteurs, mais peu d’entre eux réussissent à les cultiver à grande échelle principalement à cause du désherbage.

Il est possible d’établir des stratégies de répression des mauvaises herbes dans la carotte en pré-semis/pré-levée et en post-levée de la culture qui permettraient d’améliorer le contrôle des mauvaises herbes.

Le projet propose de développer des stratégies et des moyens pour réduire la pression des mauvaises herbes dans la carotte, et plus particulièrement sur le rang, ce qui apparaît le plus problématique.

Au total, six expériences seront effectuées sur une période de trois ans sur deux sites, soit à la Plateforme d’innovation en agriculture biologique à Saint-Bruno-de-Montarville et à la ferme de l’Institut national en agriculture biologique à Victoriaville.

Objectif(s)

  • Établir une stratégie de désherbage et développer des moyens pour réprimer les mauvaises herbes dans la culture de la carotte en rotation avec les grandes cultures.
  • Déterminer :
    • l’impact des moyens développés en pré-semis et/ou en pré-levée de la carotte sur la répression des mauvaises herbes;
    • l’effet des stratégies de désherbage sur le rang en post-levée sur la répression des mauvaises herbes et le rendement.

De 2019 à 2023

Durée du projet

Production maraîchère, Grandes cultures

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances, Agriculture biologique

Services

Ce projet contribuera à diversifier les activités des producteurs de grandes cultures biologiques.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | CETAB+

Cela pourrait vous intéresser

2019-2022 • Production maraîchère

Améliorer l’efficacité de l’utilisation de l’eau par la pomme de terre en intervenant dans l’architecture du système cultural

Modifier l’architecture du système cultural est le moyen retenu pour améliorer l’efficacité d’utilisation de l’eau dans la production de pommes de terre et, par conséquent, diminuer le risque que la culture subisse un stress hydrique.

Chercheurs : Carl Boivin Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
2019-2023 • Production maraîchère

Quantification de l’érosion des sols organiques en production horticole à l’aide du césium-137

Ce projet permettra de quantifier la sévérité à long terme (60+ ans) de l’érosion des sols organiques.

En savoir plus sur le projet

Claude Bernard
Marc-Olivier Gasser