Utilisation à grande échelle de la confusion sexuelle contre le carpocapse de la pomme dans les vergers québécois

Daniel Cormier, chercheur

Daniel Cormier

Chercheur, Ph. D.

450 653-7368
poste 360

Joindre Daniel Cormier

Description

Ce projet avait pour but d’augmenter les surfaces de vergers en confusion sexuelle contre le carpocapse de la pomme dans toutes les régions pomicoles du Québec. Les producteurs réduiront ainsi le nombre d’applications d'insecticides dirigées contre cet insecte et des risques associés à leur utilisation pour une meilleure protection de l’environnement et de la santé humaine.

Objectif(s)

  • Sensibiliser une majorité de pomiculteurs québécois à cette méthode de lutte alternative aux insecticides.
  • Qu’au terme du projet, 25 % des surfaces de vergers de pommiers au Québec utilisent la lutte par confusion sexuelle contre le carpocapse de la pomme.
  • Réduire de 25 % le nombre d’applications d’insecticides contre le carpocapse pour les producteurs qui utiliseront la confusion sexuelle.

De 2016 à 2018

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

En 2017, 137 vergers québécois, pour une superficie équivalente à 2 800 terrains de football, avaient adopté la confusion sexuelle pour lutter contre le carpocapse de la pomme.

Partenaire

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec - Programme Prime-Vert

Publications

Cela pourrait vous intéresser

2019-2023 • Production fruitière

Développement de techniques attracticides pour le dépistage et la lutte aux punaises pentatomides des vergers

Acquisition des connaissances nécessaires pour le développement de la lutte attracticide contre les punaises pentatomides, actuelles et à venir, dans les vergers de pommiers.

En savoir plus sur le projet

Gérald Chouinard
Daniel Cormier
2014-2017 • Production fruitière

Lâchers d’insectes stériles comme méthode de lutte biologique contre la drosophile à ailes tachetées : protocole de stérilisation, compétitivité des mâles irradiés et lâchers en conditions semi-naturelles

Ce projet consiste à stériliser des drosophiles à ailes tachetées en laboratoire et à les relâcher massivement dans les cultures comme moyen de lutte contre les populations indigènes.

Chercheure : Annabelle Firlej

En savoir plus sur le projet

Annabelle Firlej
F