Lutter contre le carpocapse de la pomme par confusion sexuelle – phase II

Daniel Cormier, chercheur

Daniel Cormier

Chercheur, Ph. D.

450 653-7368
poste 360

Joindre Daniel Cormier

Description

Il s’agit d’un mandat confié à l’IRDA pour coordonner et pour consolider l’utilisation de la méthode de lutte par confusion sexuelle du carpocapse de la pomme sur minimalement 35 % des entreprises de vergers de pommes du Québec ou 40 % des surfaces en production.

Objectif(s)

  • S’assurer qu’un minimum de 35 % des entreprises pomicoles utilisent la lutte par confusion sexuelle du carpocapse de la pomme.
  • S’assurer que la lutte par confusion sexuelle du carpocapse de la pomme soit utilisée sur un minimum de 40 % des surfaces de vergers de pommiers.

De 2018 à 2020

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Comparativement à l’application d’insecticides, cette méthode diminue les risques pour la santé humaine et pour l’environnement.

Partenaires

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec | Plusieurs clubs-conseils

Publications

Cela pourrait vous intéresser

2017-2019 • Production fruitière

Stratégies culturales pour la camerise : intervenir afin d’améliorer la productivité des vergers

Projet d'amélioration de la productivité des vergers de camerisiers en intervenant sur l’efficacité de prélèvement de l’eau et des éléments nutritifs par la culture.

Chercheur : Carl Boivin

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
2020-2022 • Production fruitière

Impacts de la température et du type de fertilisant organique sur la fourniture en azote du sol et la productivité des cannebergières en régie biologique

Projet pour une gestion flexible de la fertilisation azotée (type et doses) des cannebergières biologiques selon la température pour de meilleurs rendements.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
2014-2018 • Production fruitière

Filets d’exclusion pour la production biologique de pommes dans l’est du Canada

Ce projet vise à valider l’hypothèse générale selon laquelle des filets d’exclusion déployés de façon adéquate peuvent empêcher l’attaque de la plupart des ravageurs du pommier et réduire celle des maladies, sans effet adverse majeur sur la qualité du fruit.

Chercheur : Gérald Chouinard

En savoir plus sur le projet

Gérald Chouinard