Amélioration des techniques d’identification moléculaires des ravageurs pour répondre aux besoins en diagnostic du secteur agricole dans le contexte des changements climatiques

Annabelle Firlej, chercheure

Annabelle Firlej

Description

Avec les changements climatiques, des ravageurs des cultures seront favorisés, d’autres agrandiront leur aire de répartition alors que des insectes exotiques s’établiront sur le territoire québécois. Pouvoir les identifier correctement est un défi car certains groupes de ravageurs nécessitent une approche moléculaire. L’utilisation du barcoding permettra d’obtenir les séquences ADN des spécimens conservés dans la collection d’insectes du Québec (MFFP-MAPAQ) et de valider ces séquences avec des spécimens collectés sur le terrain.

Objectif(s)

  • Identifier par analyses biomoléculaires les ravageurs présents dans la Collection d’insectes du Québec (MFFP-MAPAQ) et dont les séquences ADN sont absentes des bases de données publiques.
  • Analyser par technique PCR les spécimens identifiés et référencés de la collection afin de cataloguer leurs séquences ADN.

De 2015 à 2017

Durée du projet

Pesticides et lutte aux nuisances, Protection des écosystèmes

Services

Ce projet contribuera à mieux faire face à l'arrivée de nouveaux insectes envahisseurs dans un contexte de changements climatiques.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Programme Prime-Vert | Centre de recherche sur les grains

Cela pourrait vous intéresser

2021-2023

Projet pilote sur la valorisation de l’eau provenant des précipitations dans la filière des productions horticoles

Ce projet vise à recueillir des données pour encadrer le captage de l’eau de pluie jusqu’à sa valorisation pour divers usages en milieux agricoles.

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
Caroline Côté
Stéphane Godbout
2018-2019

Valorisation des résidus agroalimentaires en biomolécules d’intérêt agricole : Tests stratégiques de criblage sur les résidus

Les présents travaux consistent à rendre disponible l’expertise de l’IRDA dans le domaine agroenvironnemental pour mener à bien l’étude sur la valorisation des résidus agroalimentaires en biomolécules d’intérêt agricole.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
2015-2018

Gestion de l’eau de drainage souterrain pour maximiser la production des cultures, l’utilisation des nutriments et la disponibilité de l’eau avec les climats actuels et futurs

Ce projet évaluera les bénéfices du drainage contrôlé sur les terres agricoles en climat actuel et futur, afin de répondre aux besoins en eau des grandes cultures et des communautés rurales, tout en atténuant les pertes d’azote et de phosphore vers les cours d’eau.

En savoir plus sur le projet

Aubert Michaud, retraité
Marc-Olivier Gasser
F