Christine Landry, chercheure

Christine Landry

Chercheure, agr., Ph. D.

418 643-2380
poste 640

Joindre Christine Landry

À propos

Christine Landry a obtenu un doctorat en ressources renouvelables de la faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement de l’Université McGill en 2009. Elle est également détentrice d’un baccalauréat en biologie de l’Université de Sherbrooke, d’un baccalauréat en agronomie (spécialisé en sol-environnement) et d’une maîtrise en physiologie du rendement végétal de l’Université Laval. De 1993 à 2002, Christine a occupé différents postes en recherche à l’Université Laval, notamment au Centre de recherche en horticulture. Elle a également été assistante d’enseignement en laboratoire au département d’agronomie. Cet intérêt pour l’enseignement lui est resté : chaque été, elle accueille en stage de nouveaux étudiants en quête d’une première expérience de recherche en agroenvironnement. À l’emploi de l’IRDA depuis 2003, Christine est chercheure en chimie et fertilité des sols où elle travaille à l’élaboration des grilles de référence en fertilisation et au développement de régies visant l’optimisation de la fertilité des sols et la valorisation des biomasses.

Domaine(s) spécifique(s) d'expertise

  • Chimie et biologie des sols en lien avec la fertilité des sols en azote et phosphore (dynamique de l'azote et du phosphore, spécialisation du phosphore, action des mycorhizes)
  • Grille de fertilisation
  • Pratiques de conservation des sols
  • Valorisation des biomasses (lisier, fractions de traitement de lisier)
  • Dynamique des nutriments sous irrigation

Projet(s) de recherche associé(s)

2019-2023 • Grandes cultures

Projet d'amélioration de la gestion de l'azote dans la culture du maïs-grain au Québec

Projet pour aider à évaluer la dose optimale d'azote à appliquer en post-levée.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
2019-2023 • Production fruitière

Adaptation de la régie de production de la fraise à jour neutre irriguée permettant une meilleure fonctionnalité des sols grâce à l'activation des microorganismes bénéfiques par l’ajout de carbone labile à l'implantation

Ce projet propose d'adapter la régie sans fertigation des producteurs de fraises par l'apport de carbone labile afin de maintenir ou de rétablir rapidement l'activité des microorganismes bénéfiques.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
2019-2023 • Production maraîchère

Développement de stratégies de fertilisation dans l’ail biologique combinant des engrais verts et de ferme basées sur leur dynamique de fourniture en N et P et leur impact sur la qualité des sols

L’acquisition de connaissances sur la dynamique de fourniture en azote de régies mixtes d’engrais verts et de ferme et sur l’évolution des prélèvements de l’azote par l’ail permettra de mettre au point des stratégies de fertilisation qui assurent de combler les besoins de l’ail tout en minimisant l’accumulation de phosphore et le lessivage de l’azote.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
2018-2019 • Production maraîchère

Évaluation d’une régie d’application en bande fractionnée de fientes granulées de poules dans le chou en production maraîchage biologique

Ce projet vise à développer, pour les cultures maraîchères exigeantes en azote et cultivées en rangs - telles que le chou d’été - une régie de fertilisation utilisant les granules de fientes de poules afin de mettre à profit l’application en bande et le fractionnement.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
2018-2020 • Production maraîchère

Effet sur les rendements de l'ajout d'inoculums mycorhiziens commerciaux sur des semences enrobées dans la culture de la carotte nantaise en sol minéral en début de transition biologique

Le projet vise à tester si les souches commerciales importées aux semis de la carotte nantaise parviennent à compétitionner les souches indigènes du sol pour coloniser la plante hôte et si, une fois la symbiose établie, celle-ci parvient à faire mieux que celle établie par les populations indigènes, dans un sol en transition biologique.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry

Publications

Voir aussi

Mandela Jacques

Professionnel de recherche

418 997-9918
poste 639

Voir la fiche

Gaetan Martinelli, professionnel de recherche

Gaetan Martinelli

Professionnel de recherche

418 643-2380
poste 655

Voir la fiche

Joahnn Palacios, professionnel de recherche

Joahnn Palacios

Professionnel de recherche

418 643-2380
poste 606

Voir la fiche

Retour à l'équipe complète